Menu

+33 ... (à venir)

+33 ... (à venir)

Calendar

Déc
14
ven
2018
Bal des malfaiteur.e.s organisé par le comité de soutien AD HOC de Montélimar !
Déc 14 @ 20 h 00 min
Déc
15
sam
2018
Concert et bal folk antinucléaire de Verdun !
Déc 15 @ 20 h 30 min

Salut à tous et toutes !

Le samedi 15 décembre on organise un grand concert/bal folk antinucléaire ! On organise l’événement en soutien à la lutte de Bure contre la poubelle nucléaire.

Ça se passera à la salle des fêtes de Nixeville (à côté de Verdun) dès 20h30. Le Duo Gaillet Grateron  et le Trio Jean Lo assureront la musique.

La musique est bonne, la bière délicieuse, la soupe de nos légumes, les crêpes savoureuses, et bien sûr, la cause est juste ! Viendez !

 

Déc
18
mar
2018
Cycle de conférences Grand Est (décembre 2018 – avril 2019)
Déc 18 2018 @ 20 h 00 min – Avr 30 2019 @ 23 h 30 min

TOUTES LES INFOS ICI 

 

L’affiche grand format en téléchargement : https://share.riseup.net/#W13GUvOXhvj_rP4yjbTgCQ

Les transports de CIGEO : un train peut en cacher un autre @ Bar-le-Duc (centre social Marbot)
Déc 18 @ 20 h 00 min – 22 h 00 min
Les transports de CIGEO : un train peut en cacher un autre @ Bar-le-Duc (centre social Marbot)

Cigéo c’est le projet fou d’enfouir à 500m sous terre les déchets radioactifs les plus dangereux dans l’est de la France.

A l’heure actuelle, ces déchets sont disséminés à plusieurs endroits du territoire, à La Hague ou sur leur site de production, en attente d’une hypothétique solution.

Si Cigéo se fait, ils devront être transportés, au mépris des risques et dans le plus grand secret… Plusieurs convois hautement radioactifs traverseraient ainsi le pays chaque semaine, en passant par des grandes agglomérations comme Caen, Paris, Amiens, Reims, Lyon, Dijon, et les villes de Bar-le-Duc, Commercy, Ligny-en-Barrois, Gondrecourt-le-Château… pour rejoindre leur destination finale. Si on laisse faire, ce trafic à haut risque pourrait débuter dès 2025.

Localement, l’ANDRA se prépare déjà sur le terrain à acheminer ces déchets, ainsi que les matériaux qui serviraient à la construction du projet : aménagement de l’existant, nouvelles routes, ponts et voies ferrées, va-et-vient incessants de camions, engins de chantiers et de transports de la terre excavée.

Si Cigéo se fait, c’est dès demain que les nuisances vont arriver et que tout le territoire va être transformé pour accueillir un chantier titanesque. En cette fin d’année, des travaux préparatoires ont par exemple déjà été repérés sur d’anciennes portions de voies ferrées. Bien entendu, nous, habitant.e.s et opposant.e.s, ne sommes pas informé.e.s et les réunions publiques organisées localement par l’ANDRA sont loin d’avoir répondu aux questions et craintes justifiées de la population.

Risques des transports radioactifs, absence d’information, transports pendant les travaux et nuisances qu’ils engendreraient, droit des riverains des voies ferrées face à l’ANDRA… on vous propose deux soirées pour tout comprendre, refuser la fatalité et s’opposer à un projet démesuré et insensé.

Déc
19
mer
2018
Les transports de CIGEO : un train peut en cacher un autre @ Abainville (salle des fêtes)
Déc 19 @ 20 h 00 min – 22 h 00 min
Les transports de CIGEO : un train peut en cacher un autre @ Abainville (salle des fêtes)

Cigéo c’est le projet fou d’enfouir à 500m sous terre les déchets radioactifs les plus dangereux dans l’est de la France.

A l’heure actuelle, ces déchets sont disséminés à plusieurs endroits du territoire, à La Hague ou sur leur site de production, en attente d’une hypothétique solution.

Si Cigéo se fait, ils devront être transportés, au mépris des risques et dans le plus grand secret… Plusieurs convois hautement radioactifs traverseraient ainsi le pays chaque semaine, en passant par des grandes agglomérations comme Caen, Paris, Amiens, Reims, Lyon, Dijon, et les villes de Bar-le-Duc, Commercy, Ligny-en-Barrois, Gondrecourt-le-Château… pour rejoindre leur destination finale. Si on laisse faire, ce trafic à haut risque pourrait débuter dès 2025.

Localement, l’ANDRA se prépare déjà sur le terrain à acheminer ces déchets, ainsi que les matériaux qui serviraient à la construction du projet : aménagement de l’existant, nouvelles routes, ponts et voies ferrées, va-et-vient incessants de camions, engins de chantiers et de transports de la terre excavée.

Si Cigéo se fait, c’est dès demain que les nuisances vont arriver et que tout le territoire va être transformé pour accueillir un chantier titanesque. En cette fin d’année, des travaux préparatoires ont par exemple déjà été repérés sur d’anciennes portions de voies ferrées. Bien entendu, nous, habitant.e.s et opposant.e.s, ne sommes pas informé.e.s et les réunions publiques organisées localement par l’ANDRA sont loin d’avoir répondu aux questions et craintes justifiées de la population.

Risques des transports radioactifs, absence d’information, transports pendant les travaux et nuisances qu’ils engendreraient, droit des riverains des voies ferrées face à l’ANDRA… on vous propose deux soirées pour tout comprendre, refuser la fatalité et s’opposer à un projet démesuré et insensé.

Déc
20
jeu
2018
CIGEO : Un projet à très haute tension ? @ Couvertpuis (salle des fêtes)
Déc 20 @ 20 h 00 min – 22 h 00 min
CIGEO : Un projet à très haute tension ? @ Couvertpuis (salle des fêtes)

Loin des préoccupations environnementales et avant même l’autorisation de lancer le projet Cigéo qu’elle espère pour 2020, l’Andra s’apprête à réaliser simultanément plusieurs travaux de grande envergure. Constructions des routes et des accès au site, d’un transformateur électrique, circuit de l’eau…
Tout doit être prêt avant de pouvoir s’attaquer à la construction de Cigéo en tant que tel, ce qui laisse peu de temps à l’Andra pour réaliser tous ces chantiers. Un an ou deux pendant lesquels l’Agence va étendre et ancrer un peu plus sa main-mise sur le territoire, en modifiant durablement son environnement et la vie de ses habitants.

Déc
21
ven
2018
Poésie et soirée festive en soutien à Bure
Déc 21 @ 19 h 00 min – 23 h 45 min

Le vendredi 21 décembre, à Bar-le-Duc, [søl], de Thomas Suel, poème parlé en soutien aux inculpé-e-s de la lutte de Bure, suivi d’une soirée « Fiesta del sol », pour fêter le solstice d’hiver.

Thomas Suel écrit et porte sur scène une poésie qui sort du corps. La plupart de ses textes ont une dimension politique. Il essaie de tisser de l’unité à partir de l’éclatement. [søl] signifie à la fois sol et seul. Le sol c’est commun, la solitude aussi. [søl] est une invitation à surmonter le désenchantement et à ne pas perdre de vue la beauté du vivant. « Car on a beau être seuls, esseulés par les chefs, essorés par les chaînes, on est quand même de fait aimants, t’es aimant, t’es aimante, t’es aimanté.e par le sol oui qui nous relie… »

A 19 h au bistrot « Chez Doudou », 3 rue du Four à Bar-le-Duc. Restauration 100 % végétale sur place à prix fixe. Spectacle à prix libre.

Jan
3
jeu
2019
UNITECH : À Suzannecourt, le nucléaire veut laver son linge sale ! @ Salle des fêtes de SUZANNECOURT
Jan 3 @ 20 h 00 min – 23 h 00 min