Menu

+33 ... (à venir)

+33 ... (à venir)

Stocamine : Cachez ces déchets que nous ne saurions voir !

Stocamine, dans le Haut-Rhin à Wittelsheim, est un centre souterrain de déchets chimiques de référence, promis comme réversible aux habitant.e.s, qui est devenu un sujet tabou notamment pour les défenseur.euses des Cigéo. Et pour cause, depuis la survenue en 2002 d’un incendie en profondeur, ces déchets ultimes menacent de contaminer la plus grande nappe phréatique d’Europe.

C’est le coût qui est au cœur de cette fatidique et épineuse question : faut-il (mais peut-on ?) remonter les déchets à la surface, ou doit-on fermer le centre et sa bombe à retardement chimique à jamais… tout en sachant que la première hypothèse serait largement plus onéreuse que la seconde ?

L’avenir de Stocamine semblait être scellé depuis 2017, la décision de fermeture définitive ayant été prise par les pouvoirs publics le 23 mars 2017 pour une mise en œuvre courant 2019. 2000T sur 44000 ont été retirées, donc 42000 T auraient été abandonnées à jamais au fond. Mais le 18 septembre 2018, un rapport parlementaire sur ce centre parle d’un « cas d’école de toutes les erreurs à ne pas commettre » et préconise l’extraction.

 

Intervenant.e.s : Des membres du collectif Déstocamine