Manifeste des 500, du collectif IDF pour le livre d’or de la chute du mur



 

Dans le cadre du livre d’or de la chute du mur, le comité de soutien à Bure Paris-IDF vous invite à lire son « Manifeste des 500 », inspiré du « Manifeste des 343″…

 

Manifeste des 500 [1]

« A people who would begin by burning the fences and let the forest stand! »
David Henri Thoreau, Walking, 1862

Des centaines de militant·es ont défendu le bois Lejuc un mois d’août 2016.
Abattant de rires en fracas, un immense mur en béton armé
Illégalement construit par l’Andra sur une terre encore marquée
Des arbres que l’Andra venait, en toute impunité, de lui ôter.
Des centaines de militant·es ont défendu le bois Lejuc un mois d’août 2016.
Iels l’ont fait dans la joie et la bonne humeur,
Chargé·es de masses, de pioches et de pots de peintures,
La plupart masqué·es, en raison de l’illégalité
À laquelle iels refusent d’être condamné·es.
On fait à présent le silence sur ces centaines de militant·es
Alors que le procès de deux d’entre iels doit avoir lieu le 13 février 2018,
Au tribunal de Bar-le-Duc, et que les raisons qui motivent
Cette action collective sont des plus simples et des plus légitimes
« Je rêve d’un peuple qui commencerait par brûler les clôtures et laisserait croître les forêts ! »
Je déclare que je suis l’un·e d’iels.
Je déclare avoir abattu le mur et protégé le bois Lejuc.
De même que nous réclamons l’arrêt du projet Cigéo et des centrales nucléaires,
Nous revendiquons la liberté de défendre les terres, les bois, les rivières qui les bordent, ainsi que leurs occupant·es, et l’abandon
Des charges qui pèsent sur nos actions.

 

Signataires :
Comité de soutien à Bure Paris-IDF
Collectif Halte Aux Nucléaires Gard (CHANG)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *