Communiqué de presse du comité Pays Haut contre la répression à Bure



COMMUNIQUE DE PRESSE
Le Comité de Soutien du Pays Haut à la lutte contre l’enfouissement des déchets nucléaires à Bure condamne fermement la répression et le déploiement massif des forces policières qui frappent les militant (e)s et la population des villages depuis des mois. Les violences policières lors de la dispersion de la manifestation du 15 août 2017 ont valu à un camarade de perdre partiellement l’usage d’un pied. Le 22 février dernier, 500 gendarmes armés ont évacué de force les occupants du Bois Lejuc.  Ce week end, toute manifestation sur le site a été interdite par arrêté préfectoral et plusieurs personnes ont été interpellées. Nous exigeons leur libération immédiate et sans poursuite.
Nous dénonçons cette politique liberticide qui criminalise toute opposition et tend à imposer coûte que coûte, sans consultation réelle de la population, un projet qui implique de manière irréversible la tranformation de la région en poubelle nucléaire, avec des risques inéluctables de contamination de l’environnement dans les années à venir.
Nous appelons la population du Bassin de Longwy à apporter son soutien, sous quelque forme que ce soit, à cette lutte légitime.

A Monsieur Lecornu (Secrétaire d’Etat à la transition écologique) : « Nous sommes tous des opposants légaux ».

Le Comité de Soutien et de lutte du Pays Haut
collectifsoutienburepayshaut@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *